Le cérumen

Le cérumen est une substance cireuse secrétée dans le conduit auditif, d’ailleurs communément appelée “cire humaine”.

D’où vient le cérumen ?

Dans la partie externe du conduit

Il est fabriqué par 2 glandes situées à la base des follicules pileux. Un état angoissé de l’individu , ou un nettoyage des conduits à l’aide d’un coton tige ou autre ustensile agressif favorise la sécrétion de cérumen ! Donc, plus on se nettoie énergiquement les oreilles, plus on fabrique du cérumen !

Dans la partie interne du conduit, à proximité du tympan

La production de cérumen assure une fonction de nettoyage de la partie interne du conduit auditif.

L’élimination des cellules “mortes” du tympan et des parois du conduit est possible grâce à un mouvement de migration aidé par les mouvements de la mâchoire. Le cérumen du canal est poussé vers l’extérieur, emmenant avec lui toute la poussière, saletés et particules de matières qui pourraient s’accumuler dans le canal. Ce processus peut durer plusieurs mois !

De petites masses de cire, mélangées à des poils, se forment donc, et peuvent alors complètement boucher le conduit auditif.

Influence d’un bouchon de cérumen sur l’audition

Une obstruction complète du conduit due à un bouchon compact de cire pressé contre la membrane tympanique, peut donner une perte d’audition pouvant atteindre 45 dB.
Un bouchon peut également créer des bourdonnements d’oreille et des acouphènes.
Pour les porteurs d’appareil auditif, un bouchon peut créer un Effet Larsen sur l’appareil,
c’est à dire que ce dernier peut siffler.
Le porteur d’appareil subit également une baisse de l’audition .

Ablation des bouchons

Le médecin enlève les bouchons de cérumen selon différentes méthodes en fonction de la nature du cérumen : à la seringue par « lavage » du conduit, à la pince sans lavage et sous microscope ou bien encore par aspiration là encore sous microscope.

Petits conseils de nettoyage des oreilles

Beaucoup de personnes éprouvent le besoin de nettoyer leurs conduits auditifs avec toutes sortes d’instruments : trombones, épingles à cheveux ou à nourrice, allumettes, cure-dents, clous, etc… au mieux, des coton-tiges !

Tous ces instruments variés repoussent le cérumen au fond du conduit auditif, et forment ainsi des bouchons très compacts, et donc très difficiles et douloureux à extraire. (avec en prime le risque de se perforer le tympan)

Il faut par conséquent se laver les oreilles de manière non agressive, par exemple avec le pommeau de la douche, ou encore en utilisant tous les 15 jours des bombes d’eau sous pression prévues à cet usage. Un petit cure-oreille vient ensuite prélever le cérumen ramolli, sans former de bouchon.

Si vous avez un doute sur la présence éventuelle d’un bouchon, n’hésitez pas à rendre visite à votre audioprothésiste qui regardera dans vos conduits auditifs à l’aide d’un otoscope

S’il y a en effet présence de bouchon, il vous conseillera d’aller consulter un médecin ORL afin d’extraire ce bouchon.

S’il n’y a pas de bouchon et que vous avez l’impression de moins bien entendre, votre audioprothésiste vous effectuera un bilan de l’audition sans aucun frais. Il vous orientera très certainement vers un ORL de votre choix qui vous prendra en charge au niveau médical.

Il vous orientera très certainement vers un ORL de votre choix qui vous prendra en charge au niveau médical