qu'est-ce que l'appareil auditif ?

C’est un amplificateur numérique très complexe qui travaille en temps réel. Il transforme le son en l’amplifiant selon l’audition du malentendant.

il est formé de 3 parties

LE MICROPHONE
Il capte les sons et les transforme en courant électrique.

L’AMPLIFICATEUR
Tout d’abord, l’onde électrique est numérisée grâce à l’utilisation de puissants algorithmes.

Puis le signal est traité de façon à être amplifié en tenant compte d’une multitude de critères : une merveille technologique qui tend de plus en plus à se rapprocher du fonctionnement d’une oreille humaine. Il faut environ 10 années de recherche afin d’élaborer un nouveau type d’amplificateur !

L’ÉCOUTEUR
Il restitue le son amplifié à l’oreille du malentendant.
L’écouteur de l’appareil auditif émet des ondes sonores. Elles sont émises grâce à un électro-aimant qui fait vibrer un diaphragme.

Nos solutions : appareil auditif intra-auriculaire, Mini contour d'oreille et écouteurs déportés

FORME

3 grandes familles d'appareils

Contour d’oreille et mini contour d’oreille

 

Se place derrière le pavillon de l’oreille. Il est relié au conduit auditif par un embout sur mesure.

Adapté à toutes les surdités

Classique ou mini, le contour d’oreille présente une excellente fiabilité, facilité de manipulation et faible consommation de la pile.

 

 

Les contours sont les appareils auditifs les plus performants et permettent d’équiper toutes les gammes de surdité.

L’audioprothésiste a depuis longtemps abandonné le tournevis, pour des réglages informatiques précis. Toutes les aides auditives sont numériques. Les contours peuvent être très facilement dissimulés derrière le pavillon et les cheveux ; différents tons permettent l’harmonie avec la couleur de la peau ou des cheveux.

Les enfants peuvent même choisir des contours aux couleurs vives.

Contour à écouteurs déportés

Une petite partie électronique se place derrière le pavillon de l’oreille, l’écouteur est placé dans le conduit auditif.

Adapté à la plupart des surdités

Excellente fiabilité de l’écouteur, appareil auditif facile à manipuler , facilité de manipulation et faible consommation de la pile.

 

 

Les écouteurs déportés représentent la dernière génération de forme d’aide auditive. Ces appareils s’apparentent toujours extérieurement à la forme des contours d’oreille, mais avec une différence de conception interne majeure.

Jusqu’à présent, l’ensemble des composants électroniques des contours (microphone, amplificateur, écouteur et pile) sont logés entièrement dans la partie supérieure de l’appareil, située derrière le pavillon. Le son est ensuite transmis à l’oreille par un tube acoustique (tube d’air vide) via un embout auriculaire débouchant au fond du conduit auditif.

L’innovation de ces nouveaux “écouteurs déportés” consiste à déplacer le positionnement de l’écouteur électronique directement dans le conduit auditif.

L’écouteur étant maintenant relié, non plus par un tube acoustique “volumineux”, mais par un fil électrique résistant et plus mince. Le changement de place de l’écouteur permet une réduction de la taille du contour externe avec une apparence très discrète, mais surtout l’écouteur est maintenant placé au fond du conduit auditif, plus proche du tympan et permet, si on le souhaite, de pouvoir corriger des pertes auditives plus importantes.

L’appareil auditif intra-auriculaire

 

 

 

 

Logé dans la conque de l’oreille ou dans le conduit auditif.

L’Adaptation de la prothèse auditive intra auriculaire est limitée à quelques surdités et nécessite un conduit auditif adéquat.

Bonne esthétique, manipulation délicate pour certaines personnes ayant des problèmes de dextérité. Nécessite plus d’entretien qu’un contour classique.
L’appareil auditif intra auriculaire est peu utilisé pour les enfants, ni pour certaines personnes ayant des conduits étroits, ni pour des surdités ayant des graves bien conservés, ni pour des pertes auditives importantes. Il est davantage sensible à “l’effet Larsen”.

 

 

Avec les réglages informatiques, les intras s’ajustent aussi facilement que les contours.

Par contre ils sont peu utilisés pour les enfants, ni pour certaines personnes ayant des conduits étroits, ni pour des surdités ayant des graves bien conservés, ni pour des pertes auditives importantes.

De plus ils sont davantage sensibles à “l’effet Larsen”.